Les plus grandes failles d'application mobile dans l'histoire

FACEBOOK

Le 04 octobre 2021, Facebook a été victime de piratage. En effet, en plus de ce dernier, toutes les applications connectées (WhatsApp, Messenger, Instagram) ont cessé de fonctionner. La panne a duré près de 6 heures. Plusieurs secteurs d’activité ont été paralysés. Cependant, bien avant cette panne, le géant des réseaux sociaux avait déjà été victime de cyberattaque en mars 2018. La firme britannique Cambridge Analytica a, grâce à un jeu, collecté sur la plateforme des informations sensibles. Près de 87 millions d’utilisateurs ont été alors exposés.

Ses scandales ont poussé Facebook à prendre des mesures plus sécuritaires pour préserver la vie privée de ses abonnés. Néanmoins, la firme a perdu près de 5 milliards de dollars pour l’incident de 2018 et 47 pour celui de 2021.

YAHOO

En 2014, un hacker a piraté près de 500 millions de comptes Yahoo. Les informations sensibles telles que les mails, les mots de passe, et même les numéros de téléphone ont été collectées.

À la suite de ce vol de données, la firme aurait eu à débourser près de 117 millions de dollars pour payer les victimes. Les dirigeants de l’entreprise ont interpellé leurs utilisateurs à modifier régulièrement leur mot de passe. Aussi, ils ont recommandé de faire preuve de vigilance sur les mails d’inconnus.

Notre société, Nts solution, peut vous aider dans la sécurisation de vos données.

UBER

Vers la fin de 2016, près de 57 millions de comptes Uber ont été piratés. Contacts téléphoniques, adresses mail ainsi que les données relatives à l’identité des utilisateurs ont été frauduleusement utilisées. 600 000 chauffeurs ont également été affectés. Leur numéro de permis de conduire et leur identité personnelle ont été piratés. L’entreprise a révélé le dossier un an plus tard. Elle aurait auparavant soudoyé les pirates à hauteur de 100 000 dollars pour ne pas publier l’info. Ce dossier a coûté gros aux dirigeants qui ont été condamnés à payer une amende de près de 148 millions de dollars aux victimes.

EBAY

En février et mars 2014, EBAY a connu une cyberattaque. Celle-ci a concerné près de 145 millions de comptes. Plusieurs données ont été dérobées notamment celles cryptées des utilisateurs. Numéros de téléphone, nom d’utilisateurs, etc., ont aussi été extraits par les hackers. Les dirigeants ont alerté individuellement leurs utilisateurs assez tôt en leur demandant de modifier leurs mots de passe. C’est un scandale sans précédent qui a coûté cher à l’entreprise dont la valeur boursière a chuté de 0,15 %. Néanmoins, la société de distribution en ligne a fait savoir que les données financières n’ont pas été affectées.

En somme, les hackers sont des experts en piratage. Malgré les multiples pare-feu mis en place par les développeurs d’application, ils arrivent toujours à s’infiltrer dans leur système. Ils font perdre beaucoup de millions de dollars aux entreprises et sèment le doute dans l’esprit de plusieurs utilisateurs. C’est pourquoi les dirigeants d’entreprises interpellent leurs abonnés à plus de vigilance et de sérieux lors du partage de leurs données personnelles sur Internet.

Last modified: 8 February 2022